Le naufrage du "If Only"

Un yacht de 39 m a pris feu au large de l'aéroport de Nice.

Les occupants du If Only récupérés par une patrouille en zodiac, la 272 est arrivée peu après sur zone alors que la vedette Jean Giraud elle aussi commençait à lutter contre les flammes. La SNS 148 à été elle aussi engagée. Équipée de son canon à eau, elle a circonscrit très rapidement un important départ de flammes au niveau de la timonerie. Alors que le feu semble en passe d être éteint les pompiers montent à bord.

Les investigations se poursuivent au niveau inférieur, notamment dans la cale machine. Mais soudain, le feu reprend de plus belle avec une violence et un dégagement de fumée noire inquiétant. Malgré les efforts conjoint des canons à eau des vedettes des pompiers, rien ne semble pouvoir éteindre les multiples foyers.

À 19 h, le yacht se rapproche dangereusement des digues de l'aéroport. Consigne est donnée de remorquer le navire au large. C'est une entreprise privée mandatée par l'assureur du yacht qui se charge de l'opération. Le yacht gite de plus en plus sur bâbord. Le feu dévore les entrailles du yacht.

À 22 h, le navire bascule lentement sur bâbord et en moins de deux minutes s'enfonce par l'avant dans les eaux de la baie des anges au large de Villeneuve-Loubet. Le sondeur affiche 825 mètres.