Comment devenir nageur sauveteur ?

Premier pourvoyeur de sauveteurs sur les plages du littoral, la SNSM forme en moyenne 500 nouveaux nageurs sauveteurs chaque année et surveille un tiers des plages du littoral.  Âgés en moyenne de 18 à 25 ans, composés de ⅔ d'hommes et ⅓ de femmes, ils se recrutent parmi les étudiants et les jeunes salariés.
""
Nageurs sauveteurs de la SNSM en exercice sur la plage © Dominique Martel

La SNSM : premier pourvoyeur de nageurs sauveteurs

Bénévoles pour la SNSM pendant l’année, ils assurent la surveillance des baignades pendant la période estivale. Cette surveillance s’effectue à la demande et sous la responsabilité des mairies qui les emploient.

La formation des nageurs sauveteurs est assurée par 800 formateurs bénévoles au sein de nos 32 centres de formation et d'intervention (CFI) répartis sur toute la France métropolitaine. La formation des formateurs est organisée par la direction nationale de la formation.

Vous pouvez vous inscrire auprès du centre de formation le plus proche de chez vous en remplissant notre formulaire d'inscription pour les nageurs sauveteurs.

8 mois de formations et de stages, pour obtenir 6 diplômes

Devenir nageur sauveteur implique de valider 6 diplômes et certificats indispensables :

  • Le PSE1 (Premiers secours en équipe de niveau 1) ;
  • Le PSE2 (Premiers secours en équipe de niveau 2) ;
  • Le BNSSA (Brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique) ;
  • Le permis côtier ;
  • Le CRR (Certificat restreint de radiotéléphonie) ;
  • Le SSA littoral mention pilotage (Certificat de surveillance et sauvetage aquatique).


Ce cursus diplômant permet d'exercer l'emploi saisonnier de sauveteur sur les plages du littoral. Une fois diplômés, les nageurs sauveteurs volontaires sont proposés aux collectivités du littoral. Il couvre l'ensemble des connaissances nécessaires à l'accomplissement de la mission : surveillance des zones de baignade, prévention des accidents et des noyades, assistance aux nageurs ou aux usagers de la plage blessés ou en difficulté, réalisation des soins...

Les nageurs sauveteurs suivent également des formations complémentaires de spécialité qui sont pilotées par la direction de la formation de la SNSM et conçues, coordonnées et dispensés par des formateurs bénévoles : pilotage de marine jet, pilotage de semi-rigides, sauvetage sur des côtes dangereuses, etc.

Ils ont l’obligation de s’entraîner régulièrement pour maintenir leur niveau de compétences. Les nageurs sauveteurs s’investissent à la SNSM pendant 3-4 ans en moyenne. Cette rotation nécessite un effort permanent de recrutement et de formation de la part de l’association, afin de pouvoir répondre aux besoins des municipalités.

Assurer la performance grâce à une formation continue 

Parallèlement à leur pratique sur le terrain, les nageurs sauveteurs sont suivis par des formateurs qui contrôlent régulièrement leur niveau d’aptitudes à partir de leur seconde année d’activité. Avec l’expérience, les nageurs sauveteurs peuvent poursuivre leur formation pour devenir adjoints au chef de poste, chefs de poste ou encore formateurs.

Avec plus de 260 postes de secours sur les plages et près de 1 400 nageurs sauveteurs déployés, la SNSM couvre un tiers des plages surveillées en France métropolitaine.

 

Ce qui pourrait vous intéresser